Avec ses structures adhérentes, l’Union Nationale pour la Prévention du Suicide (UNPS) se mobilise sur des actions de proximité (information, sensibilisation et échanges) :

 

·         Diffusion sur les réseaux sociaux du film « Un petit mot pour sauver une vie » pour initier les démarches d’aides aux personnes en situation de mal-être,

 

·         Village associatif le 10 septembre Gare de Lyon à Paris (niveau correspondances RATP) de 14h à 19h avec les structures suivantes présentes pour promouvoir la prévention du suicide : SOS Suicide Phénix, La santé de la famille, Empreintes, MGP Mutuelle des forces de sécurité, Night Line Paris, Suicide Ecoute, SOS Help Line, Entr’actes, SOS Amitié, Le Refuge, …

  

Prévenir le suicide est souvent possible et chacun d’entre nous en est un acteur-clé.

A l’Union Nationale pour la Prévention du Suicide, nous savons que de nombreux suicides peuvent être évités en parlant haut et fort du suicide ; ensemble, avec nos collectifs et associations adhérentes, nous agissons pour accueillir, écouter ou accompagner toutes celles et ceux qui sont tourmentés par l’envie de s’ôter la vie ou par le suicide d’un proche.

 

Pour en savoir plus rendez-vous sur la page JMPS 2021 sur le site UNPS.fr  (https://www.unps.fr/2021-_r_105.html)

 

Contact : contact@unps.fr – 06 11 28 02 60

 


L'IASP, Association Internationale pour la Prévention du Suicide, a le plaisir d'annoncer, après une consultation mondiale, le nouveau thème de la Journée mondiale de prévention du suicide 2021-2023 : "Créer l'espoir par l'action".

 

"Créer de l'espoir par l'action signifie la volonté de donner un nouveau sens à l'action, en donnant aux gens les compétences et la confiance nécessaires pour entrer en contact avec une personne qu'ils pensent être en difficulté."  

  

ARGUMENTAIRE IASP

Un décès sur 100 dans le monde est dû à un suicide. Cela peut affecter chacun d'entre nous. Chaque suicide est dévastateur et a un impact profond sur l’entourage. Cependant, en sensibilisant le public, en réduisant la stigmatisation entourant le suicide et en encourageant des actions reconnues, nous pouvons réduire les cas de suicide dans le monde. La Journée mondiale de prévention du suicide est l'occasion de sensibiliser à la prévention du suicide et de promouvoir l'action par des moyens éprouvés qui réduiront le nombre de suicides et de tentatives de suicide dans le monde.

 

 « Créer l'espoir par l'action » rappelle qu'il existe une alternative au suicide et vise à inspirer confiance et lumière en chacun de nous ; que nos actions, qu'elles soient grandes ou petites, peuvent donner de l'espoir à ceux qui luttent. Prévenir le suicide est souvent possible et vous êtes un acteur clé de sa prévention. Par l'action, vous pouvez faire une différence pour quelqu'un dans ses moments les plus sombres - en tant que membre de la société, en tant qu'enfant, en tant que parent, en tant qu'ami, en tant que collègue ou en tant que voisin. Nous pouvons tous jouer un rôle en soutenant ceux qui vivent une crise suicidaire ou ceux qui sont endeuillés par le suicide.

 

Les pensées suicidaires sont complexes. Les facteurs et les causes qui mènent au suicide sont complexes et nombreux. Aucune approche unique ne fonctionne pour tout le monde. Ce que nous savons, c'est que certains facteurs et événements de la vie peuvent rendre une personne plus vulnérable au suicide et que des problèmes de santé mentale tels que l'anxiété et la dépression peuvent également être un facteur contributif. Les personnes suicidaires peuvent se sentir piégées ou comme un fardeau pour leurs amis, leur famille et leur entourage et se sentir ainsi seules et n'avoir aucune autre option. La pandémie de COVID-19 a contribué à accroître les sentiments d'isolement et de vulnérabilité. En créant de l'espoir par l'action, nous pouvons signaler aux personnes qui ont des pensées suicidaires qu'il y a de l'espoir et que nous nous soucions d'elles et voulons les soutenir.

 

Vous pouvez contribuer à donner de l'espoir à quelqu'un en lui montrant que vous vous souciez de lui. Chacun d'entre nous peut jouer un rôle, aussi petit soit-il. Nous ne saurons peut-être jamais si ce que nous faisons fait la différence.  Nous pouvons tous tendre la main et demander à quelqu'un. Vous n'avez pas besoin de leur dire quoi faire ou d'avoir des solutions, mais le simple fait de prendre le temps et l'espace d'écouter quelqu'un parler de ses expériences de détresse ou de ses pensées suicidaires peut aider. La petite conversation peut sauver des vies et créer un sentiment de connexion et d'espoir chez quelqu'un qui peut être en difficulté.

 

La stigmatisation est un obstacle majeur à la recherche d'aide. Changer le discours sur le suicide peut créer une société plus compatissante où les personnes dans le besoin se sentent plus à l'aise pour demander de l'aide. Nous pouvons tous faire quelque chose pour vivre dans un monde où le suicide est reconnu et nous pouvons tous faire quelque chose pour aider à le prévenir.

 

Les idées et les histoires de personnes ayant vécu une expérience de suicide peuvent être extrêmement puissantes pour aider les autres à mieux comprendre le suicide et encourager les gens à tendre la main pour soutenir quelqu'un, et pour que les individus demandent eux-mêmes de l'aide. Il est vraiment important que la personne qui partage son histoire sache comment le faire d'une manière sûre pour elle et pour ceux qui l’entendent.

 

Les récits personnels d'une personne ayant vécu une détresse émotionnelle importante, des pensées suicidaires ou une tentative de suicide, ainsi que ses expériences de rétablissement, peuvent inspirer aux autres l'espoir qu'ils peuvent eux aussi traverser la période de détresse ou de crise, et leurs idées peuvent aider les autres à comprendre ce que signifie se sentir suicidaire et comment ils peuvent soutenir les autres.

 

Les personnes partageant leurs expériences de deuil par suicide et la façon dont elles en sont venues à vivre leur « nouvelle normalité », peuvent aider les autres victimes de la perte suicidaire à comprendre les ravages du suicide et à penser qu'elles seront capables de vivre et avec la perte.

 

En encourageant la compréhension, la communication et le partage d'expériences, nous voulons donner aux gens la confiance nécessaire pour agir. Pour prévenir le suicide, nous devons devenir présents pour ceux qui souffrent.

Vous pouvez être une ressource.

 

Le 10 septembre, joignez-vous à nous et à beaucoup d'autres à travers le monde qui jouent leur rôle dans la prévention du suicide.

  

Source : https://www.iasp.info/


 

Formation la prévention du risque suicidaire 
session 2021 - 2022

Clôture des inscriptions le 15 juillet

 

Dans le cadre de « L’intervention communautaire en prévention du suicide sur le territoire de Colombes », le Comité de pilotage vous informe de la mise en place d’une :

 

Session de formation à la prévention du risque suicidaire

Octobre 2021 à janvier 2022

7 demi-journées de 3 heures

12 professionnels éducatifs, sociaux et sanitaires à Colombes

 

La formation est à destination d’acteurs institutionnels de Colombes concernés par le bien-être et la santé mentale de leur population.

Elle participe de l’intervention, mise en œuvre depuis juillet 2016, qui vise à faire participer en réseau des acteurs de Colombes et articule différentes actions de prévention du suicide.

 

 

Pour plus d’information :

-       Courrier d'information

-       Contenu de la formation

-       Fiche de demande d'inscription