Manifestation organisée par le Groupe Prévention du Suicide du Groupe Hospitalier Carnelle Portes de l’Oise et l’Unité de psychothérapie – ENTR’ACTES


avec le soutien du Conseil Local de Santé Mentale de la Communauté de Communes du Haut Val d’Oise 
à l’occasion de la Journée Mondiale de la Prévention du Suicide 2019 « Travaillons ensemble pour la prévention du suicide »

Contact : entractes4@orange.fr




L’Union Nationale pour la Prévention du Suicide (UNPS) organise pour la 7ème année sa Journée Mondiale de Prévention du Suicide. A son initiative, et avec le soutien de la Direction Générale de la Santé et de la SNCF, un Village Associatif se tiendra le mardi 10 septembre, de 10h à 16hGare Saint Lazare à PARIS (8è), étage des arrivées / départs.  

Ce sera l'occasion de rencontrer les associations présentes mais aussi et surtout des personnes intéressées, concernées par le sujet du mal-être en général et du suicide en particulier. 

Le thème de la journée mondiale est « Travaillons ensemble pour la prévention du suicide».


Argumentaire de la Journée Mondiale pour la Prévention du Suicide 2019


La prévention du suicide reste un défi universel. 

Chaque année, le suicide figure parmi les 20 principales causes de décès dans le monde pour les personnes de tous âges. Il est responsable de plus de 800 000 décès, ce qui équivaut à un suicide toutes les 40 secondes. 
Toute vie perdue représente le partenaire, l'enfant, le parent, l'ami ou le collègue de quelqu'un. Pour chaque suicide, environ 135 personnes souffrent d'un chagrin intense ou sont autrement affectées. Cela représente 108 millions de personnes par an qui sont profondément touchées par les comportements suicidaires. Le comportement suicidaire inclut le suicide et englobe aussi les idées suicidaires et les tentatives de suicide. Pour chaque suicide, 25 personnes font une tentative de suicide et beaucoup d'autres ont de sérieuses pensées suicidaires. 

Le suicide est le résultat d'une convergence de facteurs de risque génétiques, psychologiques, sociaux et culturels et autres, parfois combinés à des expériences de traumatisme et de perte. Les personnes qui prennent leur propre vie représentent un groupe hétérogène, avec des influences causales uniques, complexes et multiformes qui précèdent leur acte final.
Une telle hétérogénéité présente des défis pour les experts en prévention du suicide. Ces défis peuvent être surmontés en adoptant une approche de prévention du suicide de plusieurs niveaux et cohérente.